Imperial Cleaning

Affranchissement

Parmi les plus importantes:

Menu de navigation


Au petit matin, la pluie ne cessant de tomber, elle rendit inutilisable la poudre pour les canons et les arquebuses. Les troupes impériales furent alors décimées par les troupes d'Hassan Agha et les irréguliers venus des campagnes environnantes. L'armée impériale battit ensuite en retraite vers le cap Matifou.

La retraite fut désastreuse pour les forces impériales car la route était coupée par une crue de l'Oued El-Harrach tandis que les troupes algéroises et irrégulières les harcelaient, leur occasionnant de grandes pertes. Les survivants arrivèrent à Tamentfoust , puis les troupes de Charles Quint se réfugièrent à Béjaïa , alors toujours aux mains des Espagnols. Après cette débâcle, la ville devint la plus puissante des villes neuves de la Méditerranée. La régence d'Alger , solidement établie, dura trois siècles, jusqu'en Sous la régence turque, la ville était administrée par un fonctionnaire: Celui-ci avait entre autres attributions: Alger connaissait notamment plusieurs langues et dialectes: La ville fut plusieurs fois bombardée sous la Régence.

La marine royale française, sous le commandement de Abraham Duquesne , à la suite de la déclaration de guerre à la France du Dey d'Alger, bombarde Alger en puis plusieurs autres fois durant ce conflit. En la Seconde Guerre barbaresque s'achève par la défaite du dey Omar Agha , Américains et Algériens signent alors dans la baie d'Alger un accord permettant la libre circulation des navires américains en Méditerranée. Puis l'année suivante, en , la ville est bombardée lors d'une expédition punitive par une flotte anglo-hollandaise menée par Edward Pellew et le dey doit à nouveau négocier.

Les faubourgs constituaient la campagne avec de belles villas enfouies dans un cadre de verdure et de vastes jardins qui faisaient l'admiration des Européens. La ville haute, le Djebel, constituait la vraie ville avec ses mosquées, ses zaouïas et ses rues étroites. Cette assemblée composée de sept Maures et de deux Israélites, était présidée par un Maure marié à une Française, Ahmed Bouderbah qui, avant , avait vécu en qualité de commerçant à Marseille.

La colonisation française commença par le refoulement des indigènes, qui furent chassés de tout le Sahel algérois , puis évolua vers leur cantonnement qui les obligea pour vivre à vendre leur travail au colon voisin [ 68 ]. Afin d'investir la ville, deux ressources s'offrent aux colons: La topographie de la ville, accidentée dans sa partie ouest, n'offrant qu'une zone basse légèrement plane dans sa partie est, et étant située en bordure de mer pouvait, grâce au voisinage du port, avoir un plus grand intérêt économique.

Ainsi, c'est dans cette dernière zone qu'il y eut le plus de transformations. On commença par quelques démolitions entre Bab-Azoun et la Marine, ainsi que dans la rue des Souks pour permettre aux chariots de circuler librement. Pour les deux premières, on construisit des rues à arcades et on fit adopter l'établissement de galeries, de façon à lutter contre les rayons du soleil.

Aussi l'ouverture de deux autres rues fut décidée: Il installa les nouveaux bâtiments publics: Ainsi, dès , la partie basse de la ville commença à disparaître, démolitions et expropriations contribuèrent à donner un aspect nouveau à ce quartier.

L'immigration d'Européens étaitt importante. Tous les nouveaux venus commençaient d'abord par occuper les maisons mauresques qui sont transformées pour répondre à des exigences nouvelles. Celles-ci devenaient bientôt des bâtisses insalubres et mal aérées. Au cours de son voyage, Napoléon III fit une enquête personnelle qui eut pour résultat d'arrêter les démolitions de la vieille ville. Le rapport dit que la haute ville devait rester telle quelle.

On commença à s'apercevoir qu'il était difficile de greffer une ville européenne sur une ville musulmane. Le temps seul se chargea alors de modifier l'aspect de la cité. Les anciennes somptueuses villas ottomanes réquisitionnées, furent utilisées comme maisons secondaires par les grandes familles françaises. La colonisation fit d'Alger une ville à majorité européenne, ceci bien que la population musulmane indigène commençât à s'accroître de façon exponentielle à partir de la Première Guerre mondiale , du fait tant de l' accroissement naturel que de l' exode rural.

Les transports modernes furent également installés. Ainsi, en le chemin de fer fit son apparition par la fondation de la Compagnie des Chemins de fer sur routes d'Algérie CFRA , dont une partie du réseau est centré sur Alger.

Il se composait d'une ligne côtière traversant la ville par les boulevards le long du port. La même année, la Société des tramways algériens TA fut créée afin de constituer un réseau purement urbain dans Alger. Une longue ligne fut construite, parallèle à celle des CFRA, mais à l'intérieur de la ville. En complément de la ligne de tramways des TA, une nouvelle ligne de trolleybus fut mise en service.

Pendant la Seconde Guerre mondiale , l' Afrique du Nord française, dont Alger, resta sous les ordres de la métropole, donc à compter de juin du gouvernement de Vichy. Le 8 novembre seulement, Alger vit débarquer les forces alliées, dans le cadre de l' opération Torch. À Alger, le succès du débarquement est lié à une opération de résistance de grande ampleur. Quatre cents combattants, dont de nombreux membres de la communauté juive d'Alger [ 70 ] , occupèrent les principaux points stratégiques de la ville la nuit précédant le débarquement, emmenés par Henri d'Astier de La Vigerie et José Aboulker.

Alger devint le siège du commandement Allié, chargé de libérer la Tunisie de la tutelle de l'Axe et de préparer le débarquement en Italie sous la direction du général Eisenhower , futur président des États-Unis. Elle devint surtout la capitale provisoire de la France, lorsque, après un maintien provisoire du régime de Vichy sous l'amiral Darlan et le général Giraud voir Situation politique en Afrique libérée , elle accueillit le général De Gaulle qui le 3 juin y forma, avec Giraud, le Comité français de libération nationale CFLN , puis convoqua une Assemblée consultative provisoire.

La ville d'Alger fut décorée, le 29 mai , de la croix de guerre [ 71 ] avec palme de bronze [ 72 ]. Des opposants à l'ordre colonial, comme le jeune professeur de mathématiques Maurice Audin ou le leader nationaliste Larbi Ben M'hidi sont maintenant honorés depuis par la municipalité: La bataille d'Alger , remportée par le général Massu, reste cependant une réussite mitigée car si sur le plan militaire, en quelques mois, les principaux dirigeants du FLN sont arrêtés, l'action de ces derniers ainsi que les aspirations du peuple algérien apparaissent sous un jour nouveau aux yeux de l'opinion internationale.

Un an plus tard, les manifestations du 13 mai lors de la crise de mai y consacrèrent la chute de la Quatrième République en France , ainsi que le retour du général De Gaulle aux affaires.

Dans l'espoir d'une résolution rapide de la crise algérienne, on put alors voir d'immenses manifestations mêlant dans une liesse commune Européens et indigènes affirmant leur attachement indéfectible à la France et leur foi en la politique du général De Gaulle.

Yacef Saâdi , natif de la casbah , chef de la zone autonome d'Alger durant la bataille d'Alger. Principaux attentats du FLN, attentats des ultras européens et opérations répressives par l'armée française avant et pendant la bataille d'Alger.

L'ensemble est divisé en dix arrondissements, dont la gestion est assurée par un administrateur général, par un conseil municipal élu et par des maires et adjoints d'arrondissement.

Mais en avril , Alger revint de nouveau sur le devant de la scène lorsque les généraux Salan, Challe, Zeller et Jouhaud échouèrent dans leur tentative de soulèvement de l'Armée française contre la politique algérienne du général de Gaulle. Les Algériens célébrèrent dans une grande liesse populaire l'indépendance de l'Algérie le 5 juillet Accueillant la plupart des révolutionnaires du monde entier et autres figures du tiers mondisme, ce qui fit dire au chef indépendantiste de Guinée-Bissau Amilcar Cabral: Alger devient une capitale du tiers monde ainsi qu'une ville phare du Mouvement des non-alignés pendant la guerre froide [ 74 ].

Émeutes d'octobre en Algérie. Elles furent réprimées par les autorités plus de morts , mais constituèrent un tournant dans l'histoire politique de l'Algérie moderne: La ville devint alors jusqu'en le théâtre de nombreuses manifestations politiques de toutes tendances. En , une formation politique dominée par des conservateurs religieux, le FIS , engagea un bras de fer politique avec les autorités qui se solda par des élections législatives qu'elle était en passe de remporter en Le FIS rafla 16 sièges dès le premier tour [ 76 ] et se plaça en ballotage favorable dans les six circonscriptions restantes [ 77 ].

L'annulation du scrutin par les autorités marqua le début d'une période de violences. De nos jours, Alger veut redevenir une grande capitale africaine et méditerranéenne , elle entreprend une ouverture vers le monde en organisant de nombreuses manifestations et colloques internationaux.

Alger attire ainsi depuis quelques années de grandes multinationales telles que la Société générale ou Siemens. De nombreux grands projets de réalisation d'infrastructures tels que le métro , le tramway ainsi que divers projets de restructuration urbaine, de création de nouveaux centres urbains satellites, peinent à voir le jour, quoiqu'ils auraient dû être achevés il y a plus de 15 ans: Alger est en pleine expansion urbaine, motivée par un besoin d'affirmation au niveau régional dans sa lutte pour concurrencer les autres villes nord-africaines de Tunisie et du Maroc.

L'organisation municipale de la ville d'Alger a souvent évolué à travers le temps, aussi bien à l'époque française, qu'après l'indépendance. Elle a d'abord été une simple commune à partir de avant de devenir une ville en , divisée en 10 arrondissements. À la suite d'une réforme de , les arrondissements deviennent des communes et la ville est gérée par un Conseil Intercommunal appelé le CPVA.

Depuis , la ville composée de 28 communes urbaines n'existe plus juridiquement, c'est la wilaya d'Alger et chacune de ses 57 communes qui ont repris les prérogatives de la ville [ 78 ]. À l'arrivée des Français en , la médina d'Alger était une ville fortifiée qui correspond au territoire de l'actuelle commune de la casbah. Après quelques années sous régime militaire, la vieille ville et la ville européenne constituèrent la Ville d'Alger. En , la commune d'Alger fut créée.

En , 14 communes rurales autour d'Alger furent créées [ 79 ]. En , les communes d' El Biar et Mustapha actuellement Sidi M'Hamed y furent rattachées avant d'en être détachées en Après l'indépendance, l'organisation de ville d'Alger fut maintenue en [ 82 ] , mais il n'y eut plus d'administrateur général. En , deux arrondissements furent ajoutés Bouzareah et Bir Mourad Raïs [ 83 ].

En , les arrondissements devinrent des communes de plein exercice, mais il fut créé le Conseil populaire de la Ville d'Alger CPVA regroupant les anciens arrondissements afin de poursuivre les prérogatives de l'ex-commune d'Alger. Il est à noter qu'une nouvelle entité vint s'ajouter au CPVA, il s'agit de Baraki , portant l'ensemble à 13 communes [ 84 ]. Elle continua à être gérée conjointement par les communes et le CPVA mais ce dernier est placé sous la tutelle de la wilaya [ 85 ].

Depuis le report des élections municipales de [ 86 ] , le CPVA n'existe plus. À partir de ce moment-là, l'administration de la wilaya se substitue définitivement à celle de la ville. Elle serait organisée en 28 communes urbaines, dénommées arrondissements urbains et en communes simples [ 90 ]. Ce nouveau statut ne dura pas longtemps, puisqu'en , le Gouvernorat du Grand Alger fut dissous, ayant été jugé inconstitutionnel [ 91 ].

La vieille ville, comptoir phénicien et médina berbère, appelé casbah d'Alger est adossé au massif de Bouzareah site en amphithéâtre. À l'origine, il y a la casbah d'Alger qui déployait en éventail ses petites maisons basses du pied des collines sahéliennes jusqu'à la mer. Au-delà se délimitaient les wtan. La casbah , le fahs et les wtan composaient ce qui s'appelait Dar Es Soltan. La gestion administrative du fahs était confiée au caid El Fahs.

En plus des djenans, des marabouts, des fontaines Bir Mourad Rais , Bir Khadem, Hamma, des cimetières, fours à chaux parsemaient le territoire. De magnifiques demeures, les Djenans, maisons mauresques avec jardins et dépendances, constellaient de leur blancheur la campagne verdoyante.

Occupées en été lors des grandes chaleurs, des travailleurs en assuraient le gardiennage et entretenaient les jardins potagers le reste de l'année. Un grand nombre de ces djenanes existent encore aujourd'hui, dispersées dans le tissu de la ville moderne. Si certains d'entre eux existent encore aujourd'hui, nous le devons à leur occupation et à la maintenance par des institutions d'État Dar Mustapha Pacha au palais du Peuple de santé Dar Hassan Pacha à l'intérieur de l'hôpital Maillot , des musées musée du Bardo, musée des antiquités ex-Gsel , des sièges de consulats et actuellement d'ambassades.

Mais une grande partie de ces demeures a été soit détruite, soit laissée à l'abandon leurs propriétaires ayant quitté le pays au début de la colonisation. C'est vers le fahs que la ville va s'agrandir, d'abord en occupant l'étroite plaine littorale Mustapha, Bab El Oued puis en colonisant les collines du Sahel quartiers des hauteurs d'Alger. C'est une petite ville qui, construite sur une colline, descend vers la mer, divisée en deux: Elle s'étend de la Grande Poste jusqu'au palais du Peuple ancien palais d'été.

Elle est bordée de magasins et de restaurants chics sur une grande partie de sa longueur. C'était au départ le quartier du petit peuple européen avant C'est aussi un quartier d'ateliers et de manufactures. Belouizdad [ 95 ]: L'écrivain Albert Camus y vécut une partie de sa jeunesse. Elle dispose d'une gare ferroviaire à Ain Naadja ainsi qu'une gare routière, elle comporte plusieurs établissements scolaires: Birkhadem devient une commune de plein exercice par ordonnance le 31 décembre Kouba daïra d' Hussein-dey: Kouba est une ancienne bourgade qui a été phagocytée par l'expansion de la ville d'Alger.

De bourgade, Kouba s'est rapidement développée sous l'ère coloniale française puis plus encore à la faveur de la formidable explosion démographique qu'Alger a connue après l'indépendance de l'Algérie en El-Harrach anciennement Maison-Carrée , d'après le nom de l'oued le fleuve qui traverse ce quartier.

L'embouchure de ce fleuve a joué un rôle très important dans la prise d'Alger et du Peñón, ce rocher en face d'Alger occupé par les Espagnols. Ce quartier d'Alger fut nommé Maison-Carrée par les Français, qui en firent la zone industrielle de la ville.

Ainsi, pendant la colonisation, aussi bien Maison-Carrée que Hussein-Dey furent des villes-satellites d'Alger où Algériens autochtones et Français ne cohabitaient guère, du fait d'une nette ségrégation résidentielle. Cette ville fut un quartier résidentiel pour une couche aisée de Français, mais un véritable ghetto pour les Algériens, surtout ceux poussés par l'exode rural.

La commune fut annexée par Alger en El-Harrach écrivit également une grande page d'histoire sportive avec la boxe et le football. Ces communes, parfois réputées chics, abritent la plupart des ambassades étrangères d'Alger, de nombreux ministères et centres universitaires, ce qui en fait un des pôles administratifs et politique du pays.

Les arrondissements périphériques d'Alger abritent désormais plus de la moitié des habitants de la wilaya d'Alger. On peut citer notamment: Elle renferme de nombreux palais, mosquées et mausolées, notamment les mosquées Jamaa al-Jdid et Ketchaoua.

Le Sanctuaire du Martyr Maqam E'chahid: C'est un lieu de rassemblement et de recueillement à la mémoire des martyrs de la guerre d'indépendance du pays. Maqam E'chahid fait partie d'un vaste ensemble socio-culturel: La grande mosquée d'Alger Djamaâ el Djazaïr est la troisième plus grande mosquée du monde. Son minaret qui est un gratte-ciel de mètres le plus haut d' Afrique est aussi une attraction touristique mais est considéré comme un minaret le plus haut du monde.

Transformée en église par la France entre et , avant de redevenir une mosquée à l'indépendance. La Place Émir Abdelkader ex-place Bugeaud: Durant la colonisation, de à y étaient logés les artistes lauréats du prix Abd-el-Tif , notamment Léon Cauvy et Jean Launois.

La Bibliothèque Nationale , à l'architecture moderne, se trouve dans le quartier du Hamma. Le Palais des Raïs ou Bastion Un des pôles d'intérêt de l'histoire du vieil Alger. La Basilique Notre-Dame d'Afrique: Fondée en , elle constitue le noyau des premiers universitaires algériens, notamment les médecins pendant la colonisation. Le palais du peuple: Alger connaît une tertiarisation croissante de son économie avec la prolifération des sociétés de services, Alger est le premier pôle économique et commercial d'Algérie et le seul pôle financier important du pays.

C'est d'abord l'usine Berliet qui ouvre ses portes en Ensuite, après l'indépendance au tournant des années , l'Algérie entre dans une phase d'industrialisation de son économie, l'usine Berliet devient la Sonacome puis la SNVI. La zone industrielle Rouiba -Réghaia, dont la plus grande partie se trouve dans le territoire de la commune de Rouiba , est la plus grande zone industrielle d'Algérie où activent prés de entreprises.

Au nombre de , les sociétés privées activant dans cette zone se spécialisent notamment dans les industries pharmaceutique, chimique et agro-alimentaire. Alger a vu, depuis , date d'ouverture du premier centre commercial, le Centre commercial et de loisirs de Bab Ezzouar , le plus grand centre commercial du Maghreb [ ] , une prolifération d'autres centres commerciaux: Il existe aussi les marchés qu'on trouve pratiquement dans chaque commune. Néanmoins le port d'Alger ne répond plus aux normes et sera délocalisé vers le futur port d'El Hamdania.

El Djemila, Tamentfoust et Raïs Hamidou et le port de plaisance de Sidi Fredj pour des activités de plaisance en milieu maritime [ ] , [ ].

Les voies périphériques d'Alger sont:. Le métro d'Alger circule tous les jours de 5 heures à minuit avec des intervalles de 3 minutes et 20 secondes en heure de pointe et de 5 minutes aux heures creuses. Disparu en , le tramway a fait son retour dans sa forme moderne à Alger en [ ]. Il dispose de rames du type Alstom Citadis. Il a été ensuite prolongé le 15 juin à la station multimodale des Fusillés dans le centre-ville, offrant ainsi une interconnexion avec le métro [ ]. Un tronçon supplémentaire prolongeant la ligne de Bordj el Kiffan à l'est à Café Chergui a été inauguré le 22 avril [ ].

Plusieurs téléphériques offrent une liaison rapide entre des quartiers bas et d'autres situés sur les hauteurs de la ville:. Le réseau d'autobus est structuré en six secteurs organisés autour les principaux pôles d'échange: La Société nationale des transports ferroviaires SNTF [ ] Société nationale des transports ferroviaires exploite des lignes reliant la capitale à la banlieue algéroise à partir des gares algéroises.

Dans la ville d'Alger de place des martyrs à El Harrach , il existe 6 gares: La gare multimodale d'El Harrach est en correspondance avec la ligne 1 du métro d'Alger et quelques lignes de bus. La gare d'Agha et d'Alger sont des gares de correspondance entre le train de banlieue et les grandes lignes régionales ou nationales. Le train de banlieue d'Alger, équivalent au RER , est composé d'une ligne double: La ligne est commune pour les stations précédentes, et un dédoublement au niveau de la gare d'El Harrach.

Le train de banlieue est électrique, climatisé, spacieux et confortable, les gares sont annoncées dans les rames. L'aéroport dessert la plupart des villes européennes, l' Afrique de l'Ouest , le Moyen-Orient , la Chine et depuis le 15 juin , l' Amérique du Nord avec un vol Alger- Montréal. L'aéroport est composé de trois terminaux: Terminal 1 vols internationaux , Terminal 2 Vols nationaux et Terminal 3 vols charter et Hadj.

Il existe aussi une zone de fret et un terminal pavillon pour les officiels à l'ouest du T1. Le terminal 4 sera inauguré en Alger dispose de bus et de taxis privés.

Les taxis sont disponibles pour des courses collectives, ou des courses individuelles. En environ taxis sont reconnus par la direction des transports de la wilaya d'Alger. Il existe dans la capitale cinquante et une sociétés de taxi avec un parc d'environ véhicules [ ].

Le parc automobile de la wilaya d'Alger compte près de 1 véhicules [ ]. La ville est également dotée d'importants complexes hôteliers comme l'hôtel Hilton aux Pins Maritimes commune d'El Mohammadia , l'hôtel Sheraton au Club des Pins commune de Staouéli , un hôtel Ibis inauguré en février près de l' aéroport d'Alger et juste à côté de l'hôtel Mercure commune de Bab Ezzouar , hôtel El-Aurassi aux Tagarins commune d'Alger-centre , l'hôtel Sofitel près du Jardin d'Essai d'El Hamma commune de Belouizdad ou l'hôtel El Djazair près du siège de la télévision nationale commune d'El Mouradia , Le Sweet Hotel commune de Rouiba près de l'aéroport d'Alger et de la zone industrielle de Rouiba.

Alger est doté de deux parcs aquatiques: Entre les deux infrastructures se trouve une piste de karting. L' hôtel El Aurassi sur les hauteurs d'Alger. Plage Les sables d'or Zéralda et le mont Chenoua en arrière-plan.

Port de plaisance de Sidi-Fredj. Des passages de cet article sont obsolètes ou annoncent des événements désormais passés. Par ailleurs, en réponse à l'augmentation toujours croissante du parc automobile, et parallèlement à l'aménagement de voies et ronds-points , des échangeurs et des tronçons d' autoroute ont d'ores et déjà été construits, et d'autres sont en cours de construction afin d'améliorer le trafic dans la métropole. La deuxième rocade Sud d'Alger, entre Zéralda et Boudouaou via Birtouta , a été inaugurée le 15 novembre [ ].

Ces deux nouvelles rocades permettront de décongestionner l'actuelle rocade d'Alger, qui est le carrefour de toute l'Algérie. L'un des projets les plus ambitieux est l'aménagement de la baie d'Alger qui comprendra une rue piétonne de deux kilomètres, l' hôtel Marriott Alger, des espaces de détente, un centre d'affaires avec centre commercial, et enfin, la future grande mosquée d'Alger.

Une école — à la fois école coranique et école des sciences — y sera rattachée, bordée d'espaces verts. Alger est considérée comme le noyau du pôle universitaire du pays, elle compte plusieurs universités, comme l' université des sciences et de la technologie Houari-Boumediene qui était considérée comme l'une des meilleures universités en Afrique années , l' université d'Alger sub-divisée en universités d'Alger 1, 2 et 3, ainsi que plusieurs écoles et instituts comme l'École des hautes études commerciales, l' École nationale supérieure d'informatique , l'École nationale supérieure de technologie ENST , l' École nationale polytechnique d'Alger , l'École supérieur de commerce, l' École supérieure algérienne des affaires , l'École supérieure des travaux publics, l'École supérieure de banque et l'École nationale supérieure d'agronomie.

En outre, la ville compte plusieurs Instituts français dispensant cours et examens annuels. Alger a plusieurs saints protecteurs. Le plus connu est incontestablement Sidi Abderahmane et-Thaâlabi , dont le mausolée se trouve à la rue Ben Cheneb casbah. Au fil du temps beaucoup de saints sont tombés dans l'oubli, pour d'autres il ne subsiste aucun renseignement connu que le nom: Sidi El-Kettani [ ] , Sidi Djami [ ].

Miniatures, peintures, sculptures, gravures, céramiques, mobilier, arts décoratifs, photographies constituent un fonds d'une richesse et d'une variété remarquables [ ].

Le musée national des antiquités et des arts islamiques , anciennement musée Stéphane Gsell , il comprend deux sections. La section antique expose des objets retraçant l'histoire de l'Algérie depuis l'époque punique jusqu'à la pénétration arabe.

La section Art musulman nous fait découvrir des éléments d'archéologie et d'artisanat du Maghreb, d'Andalousie musulmane et du Moyen-Orient. Le musée national du Bardo , ce musée installé dans un djenan mauresque typique, est spécialisé en préhistoire et protohistoire, en ethnographie rurale, urbaine et saharienne. Peu avant la Révolution française , il fut loué à un riche négociant juif originaire de Livourne , Michel Cohen Bacri , avant d'abriter la première mairie d'Alger après la prise de la ville par les Français.

Dans la Rome antique , un affranchi la libertus ou libertinus est un esclave qui a été affranchi par son maître par une procédure appelée manu missio ou manumission [ 9 ]. Il devient un homme presque libre, il reste client: Les enfants seront des hommes libres à part entière. L'esclavage est donc tempéré par l'affranchissement: À une époque ancienne, le petit agriculteur possède peu d'esclaves, parfois même un ou deux seulement, qui lui suffisent à cultiver sa terre.

Le maître demeurait proche de l'esclave. Maîtres et esclaves travaillaient côte à côte et leurs vies présentaient, dans leur rudesse, bien des traits communs Juvénal , Satires. Le premier esclave à être affranchis fut Lucius.

Esclave acheté à Rome par un riche professeur, ils devinrent rapidement amis; et son maître décida d'affranchir son esclave lui permettant de posséder un meilleur statut social.

Un esclave pouvait être affranchi grâce au testament du maître ou en raison de services exceptionnels rendus au maître par l'esclave manumissio testamento. Il peut aussi être affranchi en échange d'une somme d'argent relativement importante.

L'esclave affranchi prend le nom et le prénom de son maître, devenu son patronus. Le cognomen est son nom d'esclave. Il existe un avantage financier pour le maître: Pour affranchir un esclave, un simple texte pouvait suffire ou la présence d'un magistrat témoin. Il existait un rituel religieux, un geste symbolique du maître affranchissant l'esclave manumissio vindicta.

La troisième forme d'affranchissement était l'inscription de l'affranchi sur les listes de citoyen manumissio census. Au cours de l'Empire, l'affranchissement n'a cessé de croître. Auguste a promulgué plusieurs lois, comme la Lex Aelia Sentia , qui limitait l'âge minimum du maître qui affranchit 20 ans et l'âge de l'esclave à affranchir 30 ans. Si cette loi n'était pas respectée, l'affranchi devenait un latin junien Latini iuniani , et ne possédait que le droit latin. Les maîtres affranchissaient souvent les enfants illégitimes de leurs esclaves, cependant ces enfants restaient pauvres, ne pouvant hériter.

Certains étaient gladiateurs certains gladiateurs étant des esclaves , ou d'autres de simples esclaves domestiques. Si la procédure légale a été respectée, l'affranchi prend le statut juridique de son ancien maître, et devient citoyen romain, avec toutefois une restriction: Le sommet de l'ascension sociale est pour les plus riches affranchis l'appartenance aux seviri augustales.

La pleine citoyenneté commence à être prise en compte pour les enfants de l'affranchi.


Share this:

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.